Le cinquantenaire de Niakhar: quand MEREAF co-produit la mémoire

affiche-symposium-niakhar

L’équipe de MEREAF a participé à la préparation des commémorations
du cinquantenaire du site de recherche de Niakhar (1962-2014)
organisée par l’IRD et ses partenaires sénégalais, en apportant au
comité d’organisation des informations clé sur l’histoire de la
recherche et des chercheurs à Niakhar, les enjeux de la
commémoration, et les modes de mémorisation de cette recherche
(conservation, archives, publications).
L’équipe de MEREAF (Noemi Tousignant, Ashley Ouvrier, Anne-Marie
Moulin, Alice Desclaux, Mamadou Badji, Amadou Badji, Theophile
Awono) a présenté trois communications orales, trois communications
affichées, et une exposition photographique lors du symposium
scientifique organisé à Dakar (25-26 février 2014, Université Cheikh
Anta Diop de Dakar, 150 universitaires et acteurs institutionnels
sénégalais et internationaux de la recherche).
L’exposition photographique sur les enquêteurs et la « mémoire en
partage » (Ashley Ouvrier) a constitué un élément clé des activités
de divulgation scientifique auprès de la population du site de
Niakhar: elle a été exposée pendant 45 jours dans trois villages,
accompagnée de discussions avec les habitants.
L’équipe de recherche est engagée dans la co-édition d’un ouvrage
scientifique post-colloque qui rassemblera des analyses de la
recherche réalisée à Niakhar, et y contribuera par des chapitres
apportant un regard historique et anthropologique sur ce site de
recherche médicale (publication prévue fin 2014).

Pour en savoir plus sur le cinquantenaire, c’est ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *